Liam Prins du comté de Tri signe une lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’université de Davenport

Liam Prins du comté de Tri signe une lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’université de Davenport


Liam Prins, senior du comté de Tri, signe sa lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’Université de Davenport le 5 avril au centre des médias du lycée du comté de Tri. Prins a été rejoint par ses parents, Pam et Doug Prins. — DN Photo | Alex Freeman

HOWARD CITY – Aller à l’université grâce à une bourse pour jouer à des jeux vidéo – une phrase que beaucoup d’enfants aimeraient avoir comme réalité.

Ce qui était autrefois risible il y a dix ans est maintenant là pour rester – les jeux vidéo compétitifs et les esports ont atteint le grand public et s’intègrent lentement dans la plus grande culture. Cela inclut de nombreux collèges et universités à travers le pays offrant des bourses aux jeunes joueurs pour faire partie de leurs équipes esports collégiales.

Mais cela rattrape toujours les gens, y compris certaines personnes qui n’ont pas grandi avec les jeux vidéo comme élément central de leur enfance. Lorsque le directeur sportif de Tri County, Phil Butler, a appris qu’un de ses élèves seniors allait à l’université pour jouer à des jeux vidéo compétitifs, il a été surpris.

« Il est venu me voir il y a quelques semaines et m’a dit: » Hé, j’ai obtenu une bourse pour l’esport « – je pensais qu’il plaisantait », a déclaré Butler. «Vous entendez que c’est une chose, mais je n’ai aucune idée de comment vous y entrez, mais il reçoit de l’argent (bourse d’études). Nous avons commencé à en parler et il est excité à ce sujet, donc je suis excité pour lui.

Le 5 avril, Liam Prins a signé sa lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’Université de Davenport. Prins est spécialisé dans « Tom Clancy’s Rainbow Six Siege », un jeu vidéo de tir à la première personne sorti en 2015. Rainbow Six Siege est l’une des huit équipes de jeu compétitives proposées par le programme esports de Davenport.

« Cela signifie tellement pour moi », a déclaré Prins après sa signature. « J’ai évidemment joué à des jeux vidéo toute ma vie, mais jamais jusqu’à il y a environ un an et demi, je n’ai su que l’esport était une chose (à l’université). C’est un tout nouveau programme, c’est l’un des programmes sportifs les plus prometteurs qui soient. Cela s’appelle esports pour une raison, c’est un sport et j’ai été très béni. Mes parents me laissent tellement jouer, si compétitif depuis si longtemps. J’ai été contacté par de nombreux entraîneurs mais Colin Graham, mon entraîneur de Davenport, c’est un gars incroyable, je suis vraiment heureux d’avoir pu me connecter avec lui et jouer. Aujourd’hui est une telle bénédiction.

Liam Prins du comté de Tri signe une lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’université de Davenport

Le directeur sportif du comté de Tri, Phil Butler, présente une cérémonie de signature et parle des distinctions pour Liam Prins lors de la signature du 5 avril à l’école secondaire du comté de Tri. « Je suis très fier de Liam, c’est aussi un super garçon et il va bien faire », a déclaré Butler au Daily News. « Ce n’est pas un joueur de jeu vidéo typique, il est très extraverti, il a une grande personnalité et il va faire de grandes choses. » — DN Photo | Alex Freeman

Prins a été impressionné par le coaching de Graham et a déclaré que cela avait aidé à mettre Davenport au-dessus de ses limites dans sa décision d’aller à l’université. Malgré l’intérêt d’autres collèges pour ses talents de jeu, Davenport correspond également aux objectifs de carrière de Prins, car il envisage de se spécialiser en comptabilité en mettant l’accent sur la formation d’expert-comptable.

« Ils ont l’un des programmes commerciaux les mieux accrédités du pays et en particulier de l’État du Michigan, ce qui m’a poussé à bout », a déclaré Prins.

Prins a découvert le genre de jeux vidéo de tir à la première personne vers l’âge de 12 ans lorsqu’il a joué à « Call of Duty: Black Ops II ». C’est le jeu qui a fait que Prins est tombé amoureux des jeux vidéo et, en 2016, après avoir joué à Rainbow Six Siege, il a décidé de commencer à jouer de manière compétitive, en rejoignant diverses équipes et en consacrant beaucoup de temps à améliorer ses compétences.

Mais il n’a jamais laissé son jeu entraver ses autres responsabilités. Tout au long de sa formation, Prins s’est démarqué dans la classe, nommé major de la promotion 2022.

Il s’est également démarqué dans l’équipe de football de Tri County en tant que gardien de but et a été nommé dans la première équipe du Daily News All-Area pour le football au cours de sa dernière année. Prins a joué un rôle essentiel en aidant les Vikings à remporter un titre de district – leur premier en 15 ans – après une solide performance dans le filet lors d’une fusillade avec Muskegon Oakridge en finale de district.

Bien que Prins ait reçu un certain intérêt pour jouer au football de manière collégiale, les offres ne correspondaient finalement pas à ses objectifs éducatifs.

« Depuis que j’étais en deuxième année avec AYSO Tri County, je jouais au football avec le même groupe de gars », a-t-il déclaré. «Être impliqué dans une équipe a toujours été un de mes intérêts, surtout au soccer. Quand j’ai atteint ma dernière année et que nous avons gagné des districts, quelques entraîneurs m’ont contacté pour le football. Cependant, ce n’étaient pas les écoles qui m’intéressaient le plus, alors j’ai tendu la main et j’ai regardé le côté jeu vidéo parce que je jouais en compétition.

Liam Prins du comté de Tri signe une lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’université de Davenport

Liam Prins, senior du comté de Tri, est spécialisé dans « Tom Clancy’s Rainbow Six Siege », un jeu vidéo de tir à la première personne auquel il joue depuis sa sortie en 2015. Commençant à jouer en compétition en 2016, Prins, jouant sous le nom d’utilisateur du jeu « pwr,  » a récemment appris que des collèges et des universités offrent des bourses d’esports pour le jeu. Il s’est installé à l’Université de Davenport, en partie en raison du coaching et des opportunités de formation commerciale alors qu’il envisage de se spécialiser en comptabilité. — Photo soumise

L’été dernier, Prins a décidé de se faire connaître pour une éventuelle opportunité de bourse d’études en esports. En parcourant le site Web Stay Plugged In (staypluggedin.gg), il s’est inscrit et a été mis en contact avec des écoles à travers le pays recrutant des joueurs pour son jeu de prédilection, Rainbow Six Siege.

« Ils m’ont aidé à me connecter à tous les différents collèges – c’est un site Web de recrutement pour les jeux compétitifs », a-t-il déclaré. « J’ai tendu la main, je me suis inscrit là-bas et ils ont été vraiment utiles. »

Bien que le monde de l’esport soit encore relativement nouveau, Prins a un enthousiasme et une passion pour les jeux vidéo de compétition qu’il utilise pour aider ses amis et sa famille à mieux le comprendre. Il espère que l’esport continuera de croître et que les gens apprendront le nom « pwr » – le nom d’utilisateur dans le jeu de Prins.

« Beaucoup de gens sont choqués, je dirais que le premier consensus est le choc », a déclaré Prins concernant la réaction des gens à sa bourse universitaire. « Cependant, plus j’en parle et plus je l’expose, plus les gens le respectent. Presque tout le monde joue aux jeux vidéo, mais personne n’y joue vraiment de manière compétitive. Pousser cela au niveau supérieur est une chose tellement unique et les gens commencent enfin à réaliser. C’est vieux de deux à quatre ans pour l’esport collégial, donc les gens réalisent enfin à quel point c’est important dans le monde du sport.

« Je ne suis pas sûr à 100% à ce sujet, mais je pense qu’il est la première personne dans l’histoire du comté de Tri à obtenir une bourse d’esports », a ajouté Butler. « Je lui parlais juste, il doit jouer neuf heures par semaine, c’est son exigence et c’est difficile, devoir jouer neuf heures par semaine. Je suis très fier de Liam, c’est aussi un super garçon et il va bien s’en sortir. Ce n’est pas un joueur de jeu vidéo typique, il est très extraverti, il a une grande personnalité et il va faire de grandes choses.

Liam Prins du comté de Tri signe une lettre d’intention pour rejoindre l’équipe d’esports de l’université de Davenport



Source

Laisser un commentaire